Littérature et linguistique

 

                        Tachelhit ou Tmazight ( awal net Boussemghoun )           

La population de Boussemghoun est presque exclusivement d'origine berbère,

la langue arabe s'y parle mal, la grande majorité des habitants parlent chelha

" tachelhit " y est encore parlé dans les familles.

Aucun travail ou recherches n'est paru sur le dialecte de Boussemghoun.

D'apres René basset en 1885 un rapport de Mr Barbier de Meynard sur l'avis

de la commission du Nord de l'Afrique qui a constaté que le berbere n'etait

pas completement éteint, mais qu'il disparaissait peu à peu ce que l'on peut constater

à Tiout, Sfissifa, Chellala, Moghrar, asla,R'ba et qu'il était grand temps de l'étudier

dans les quelques ilots qui subsistent encore .

Il serait intéressant de travailler sur la question linguistique à Boussemghoun.

Les seuls documents sur l'antiquité de l'établissement d'une population sédentaire

à Boussemghoun sont les dessins hiéroglyphiques rudimentaires qui ont été relevés

pour la première fois en 1847   par le docteur Jacquot.

les Berbéres ou Imazighen sont l'ensemble des ethnies autochtones d'Afrique du Nord

ayant ou non des points communs entre elles ( langues, habillements, coutumes,

musiques, organisations sociales, origines ethniques, ect ... ) selon l'espace

géographique oû elles vivent .

Dans l'Antiquité, les Berbéres étaient connus sous les noms de Libyens, Maures, Gétules,

Garamantes et Numides.

Les plus connus d'etre eux étaient l'auteur romain Apulée, l'empereur romain

Septime Sévère et Saint Augustin.

Les Berbères sont toujours , aujourd'hui, présents dans des pays tels que l'Algérie,

Maroc, la Tunisie , Egypte et la Libye.

Le nom premier de Boussemghoun est Agharm, mot berbére attesté dans plusieurs

dialecte berbére .

Le sens général du mot est agglomération et se retrouve en targui : ighrem  ( ville, bourg,

village ) taghremt ( petit village , petit château ), en néfousi dialecte de Libye ,

aghrem ( ville ) en mozabite Aghrem ( cité, ville, ville entourée de remparts, village )

en Zenagi dialect de Mauritanie irmi ( village, agglomération sédentaire ) .

Tachelhit ( chleuh en français , chelha en arabe ) est la langue berbère parlée

par les chleuhs de Boussemghoun elle est appelée tmazight et connue pour sa littérature

orale riche.

      

ADJECTIFS NUMEREAUX

01 : IDJEN

02 : SENN

03 : CARED

04 : OKKEZ

05 : SEMMES

06 : SEZ'T

07 : SAT

08 : THAMT

09 : TAST

10 : MRAWT

 

                                 Repartition des berbéres en Afrique du Nord

 

                               

                                           Les royaumes berbéres dans l'antiquité

 

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×